Donald Trump ordonne le retrait de tous ses soldats de Syrie

Donald Trump a ordonné mercredi le retrait des troupes américaines déplyées en Syrie. Le président américain estime avoir vaincu le groupe Etat islamique et demande à cet effet que les soldats rentrent chez eux.

« Nous nous sommes battus pendant longtemps en Syrie. Je suis président depuis presque deux ans et nous avons vraiment progressé et nous avons gagné contre l’état islamique. Nous les avons battus, et violemment. Nous avons repris la terre et maintenant il est temps pour nos troupes de rentrer à la maison« , a déclaré le président américain sur twitter.

Une décision qui surprend, et qui questionne les sénateurs et crée le désaccord dans le propre camp de Donald Trump.

« Cette décision a-t-elle été prise sur l’avis des militaires ? Ou contre l’avis de l’armée ? C’est la première question que je me pose« , s’interroge Tim Kaine, le sénateur démocrate de Virginie.

« Maintenant que les Etats-Unis se retirent, ou vont se retirer de Syrie, nous avons livré le pays à la Russie et plus largement, à l’Iran », a pour sa part estimé Marco Rubio, le sénateur républicain de Floride.

2.000 soldats américains sont actuellement déployés dans le nord de la Syrie. Ce sont essentiellement des forces spéciales dont la mission est de combattre le groupe Etat islamique et d’entraîner les forces locales dans les zones reprises aux jihadistes. On ignore pour l’heure à quelle date les soldats américains seront exactement de retour aux Etats-Unis.