Docucert participe à Alger au séminaire de la sécurité judiciaire de l’investissement

Dans le cadre de la collaboration docucert.co et l’Union Internationale des Avocats Docucert participe à Alger du 7 au 8 février au Palais des nations au séminaire de la sécurité judiciaire de l’investissement.

Docucert dévoile sa solution de protection des créations grâce à la technologie Blockchain Docucert présente sa solution de protection des droits d’auteurs et des innovations basée sur la Blockchain et annonce son partenariat avec l’Union Nationale des Avocats.selon un communiqué.

Développée par Opportunity en collaboration avec des huissiers de justice. Docucert.co permet de sécuriser de manière innovante et efficace toutes preuves de création, brevets et innovations. Simple d’utilisation, la plate-forme SaaS sécurisée est accessible depuis n’importe quel navigateur. En regroupant les technologies de la signature électronique, l’horodatage et la blockchain elle protège ainsi les droits dans plus de 170 pays, tous signataires de la Convention de Bern. L’hébergement des données qui transitent via le service, est basé exclusivement en France, dans un data center appartenant à la Chambre des Huissiers de Justice. « La révolution numérique se manifeste par la multiplication des outils de mobilité (smartphone, tablettes) et des canaux de communication digitaux. Nous souhaitions apporter aux créateurs, chercheurs, et porteurs de projets une solution simple et efficace leur permettant de protéger leur droit de toutes natures » déclare Anthony Dinis, fondateur de Docucert Comment fonctionne Docucert :  L’utilisateur dépose ses données sur la plate-forme qui va alors créer puis ancrer l’empreinte numérique des documents dans la Blockchain. Tous les formats sont admis par Docucert : office, PDF, zip, images, vidéo ou encore 3D, …) L’horodatage a lieu. Il est, par la suite, impossible de revenir sur le dépôt ou de modifier la donnée ainsi que sur les caractéristiques de celle-ci.  Un certificat de preuve est alors disponible et valide la protection des données concernées. L’empreinte numérique généré par les serveurs de Docucert est ensuite consignée et les droits sont sauvegardés par un huissier.

Si la Blockchain n’est pas, à ce jour, reconnue comme preuve juridique dans tous les pays du monde, Docucert permet en parallèle de demander un constat d’huissier de justice à n’importe quel moment. Ce constat constitue une preuve juridique efficace contre toute contestation. La solution trouve son application dans une multitude de domaines et ce, partout dans le monde. En 3 clics (Docucert est aussi disponible sur Android et iOS), chaque corps de métier peut sécuriser et protéger efficacement ses preuves de créations. Les acteurs de la mode, de l’industrie et du design sont à même de protéger leurs modèles quand ceux de l’immobilier, de l’architecture, les assureurs ou les gestionnaires de sinistres peuvent établir des preuves à la minute, géolocalisées et datées. En sciences et en recherches, il est possible de protéger son brevet ou n’importe quelle étape du processus de son futur brevet en quelques clics. Publicité, industrie musicale et du divertissement, éducation et filière universitaire… sont autant d’autres secteurs qui peuvent y recourir. Docucert officialisera par ailleurs son partenariat avec l’Union Internationale des Avocat à l’occasion du 11th Annual Business Law Forum: Geography and the Digital World.