Djamel Belmadi succède à Madjer

Fin du suspens, c’est l’entraîneur algérien Djamel Belmadi qui succède officiellement à Rabah Madjer à la tête de l’équipe nationale. Belmadi et Zetchi sont arrivés à un accord tard dans la soirée d’hier après s’être rencontrés à Paris pour les négociations.

« Djamel Belmadi est le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale algérienne suite à l’accord trouvé entre lui et le président de la FAF, Kheireddine Zetchi. Cela s’est passé ce mercredi 1er août 2018 à Paris où les deux hommes avaient pris rendez-vous. Ancien capitaine des Verts, Djamel Belmadi qui succède à Rabah Madjer, signera très prochainement un contrat qui le liera à la FAF  jusqu’à la Coupe du monde 2022 prévue au Qatar », a indiqué la FAF dans un communiqué.

Une annonce des plus surprenantes alors que le président de la FAF avait annoncé lors de la réunion du bureau fédéral tenue lundi que les négociations étaient en cour avec un entraîneur « mondialiste », ce revirement de situation démontre certainement que Belmadi était le dernier recours de Zetchi qui se devait de trouver un remplaçant à Madjer alors que seulement un mois nous sépare des éliminatoires de la CAN 2019.

Après le limogeage de Madjer le 24 juin dernier, le nom de Vahid Halilodzic a été le premier à être cité aux côtés de celui d’Hervé Renard ou encore le portugais Carlos Queiroz mais sans succès.

En optant pour Djamel Belmadi, le patron de la FAF opte une nouvelle fois pour un technicien local. Le défi est de taille pour l’ancien entraîneur du club qatari Al Duhail, qui hérite d’une équipe nationale qui a touché le fond après une CAN ratée et une élimination du Mondial 2018.