Deuxième édition de « Kafaa To Come » le 3 mars au CIC d’Alger

Le cabinet de conseil en recrutement International Talents Network (ITN) organise le 3 mars 2018 au Centre international des conférences (CIC) à Alger la deuxième édition de « Kafaa to come », événement dont le but est de réunir les compétences algériennes du monde et d’impliquer la diaspora algérienne dans le développement du pays.

« Kafaa to come », que ses organisateurs définissent comme un événement de networking RH (Ressources humaines),un événement de rencontre et de recrutement, tend à réunir des recruteurs algériens d’entreprises algériennes ou multinationales avec des profils internationaux.

Le lundi 26 février, lors d’une conférence de presse donnée au Palais de la Culture Moufdi Zakaria par Amina Kara Mecheti, co-fondatrice d’ITN et Majda Nafissa Rahal, créatrice de la stratup « Shift-in » à l’origine de l’application mobile de l’événement, il a été révélé que cette édition de « Kafaa to Come » réunira 40 entreprises et 700 networkers. Aussi, 300 emplois seront proposés par les recruteurs au cours de l’événement. Selon Amina Kara Mecheti, lors de la première édition de l’événement, 90% des entreprises présentes ont réalisé au moins un recrutement. « Bien sûr, on vise les 100% cette année », a-t-elle déclaré en souriant.

Lors de la journée du 3 mars, des spécialistes en Ressources humaines établis aussi bien en Algérie qu’à l’étranger animeront une série de conférences-débats et présenteront quelques exemples de réussites. Parmi eux, Noureddine Tayebi, fondateur de YA Technologies à l’origine de l’application « YAssir », Houda Ouraghi, directrice de projets, spécialiste en Stratégie d’affaires et Intégration à la Banque nationale du Canada et Mourad Zemmal, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

Outre les conférences, l’événement proposera : un déjeuner de networking, un espace dont le but est d’aider les compétences algériennes en cours d’installation en Algérie appelé « Welcome pack » ; un espace dédié aux porteurs de projets issus de la diaspora appelé « Espace entrepreneuriat ». Les networkers désireux de déposer leur carte de visite, leur CV ou leur offre de service en toute discrétion pourront disposer de la « Networking box ».

Selon Amina Kara Mecheti, « la représentativité sectorielle est très équilibrée » et les entreprises participantes proviennent de domaines variés. Les organisateurs de l’événement ont convié quelques entreprises publiques à participer à l’événement à l’exemple de Sonatrach dont ils attendent toujours la confirmation.

Application My KTC : 

L’application développée par la startup Shift-In de Majda Nafissa Rahal fait de « Kafaa To Come » un événement 2.0 unique en son genre. Les networkers pourront, durant les débats, interagir avec les conférenciers à travers l’application. Aussi, My KTC contient un annuaire digitalisé de l’ensemble des participants pour « faciliter la rencontre entre recruteurs et demandeurs d’emploi ». A cet effet, les organisateurs ont prévu 50 points de rencontre numérique.

 » Il est important que les portes Nord-Sud soient ouvertes dans les deux sens, que des Algériens désireux de venir ou de revenir au pays puissent le faire dans les meilleures conditions et que ceux établis ici puisse s’exporter s’ils le désirent. Il ne faut pas nécessairement être en Algérie pour contribuer au développement national », a déclaré Amina Kara Mecheti.