Crise du FFS: La famille de Aït Ahmed s’implique en faveur de Salima Ghezali

Les enfants et l’épouse de Hocine Aït Ahmed demandent instamment aux membres du Conseil national du FFS qui s’est réuni ce 19 octobre de ne pas valider la radiation de Salima Ghezali et les purges contre les militants. « Radier Salima Ghezali serait un désaveu de Hocine Aït Ahmed” avertissent-ils.

Dans une déclaration rendue publique jeudi sur les réseaux sociaux signée par “les enfants de Hocine Aït Ahmed, en concertation avec Djamila Aït Ahmed” demandent aux membres du Conseil national qui s’est réunit ce samedi 19 octobre de ne pas valider la décision de radiation contre Salima Ghezali et de refuser les purges engagées contre des militants.  Ce serait “désavouer” Aït Ahmed lui-même et “renier ses valeurs” avertissent-ils.

Pour rappel, la Commission de discipline a récemment prononcé la radiation de Salima Ghezali sous le reproche d’avoir « interpellé »  publiquement le chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah sans “autorisation” de la direction.

« Il vous revient, en particulier en cette grave crise que vit aujourd’hui le FFS, de susciter et d’organiser, pacifiquement et sans violence, des débats à cet égard dans chacune de vos structures ainsi que de (ré)instaurer formellement les pratiques de collégialité, de libre débat et de concertation pour un consensus » indique la lettre, « En tout état de cause, nous considérons la décision de la radiation de Salima Ghezali comme un désaveu de Hocine Aït Ahmed dans un contexte de reniement des valeurs, principes et fondamentaux de Hocine Aït Ahmed au sein du FFS »Conclut la lettre.