Crise à l’APN : La réunion extraordinaire du bureau de l’APN, est-elle effective?

La réunion extraordinaire du bureau de l’APN, organisée ce mercredi 17 octobre et présidée par le député FLN El Hadj Laïb en sa qualité de membre le plus âgé, s’est basée sur l’article 10 du règlement intérieur de l’APN, pour sortir avec la décision de déclarer « vacant » le poste de présidence de l’assemblé …

Cet article prévoit la vacance du poste de président de l’APN en cas de “décès, de démission, d’incapacité ou d’incompatibilité.”

El Hadj Laïb a affirmé, lors d’un point de presse à la fin de la réunion, que le bureau de l’APN allait notifier la commission juridique afin de constater la vacance de la présidence de l’Assemblée. Il a également annoncé l’élection d’un nouveau président dans un délai d’une semaine.

Cependant, Saïd Bouhadja avait affirmé la veille, que les tentatives de déclarer la vacance de la présidence de l’APN étaient « illégales ». « La vacance du poste ne peut être constatée qu’en cas de décès ou de démission », avait-t-il déclaré à TSA.

De même et selon l’article 9 du règlement intérieur, les réunions du bureau de l’APN sont présidées par le président de l’Assemblée.