Coupe du Monde de fleuret féminin : les Algériennes éliminées

Les huit fleurettistes algériennes prenant part à la Coupe du monde de fleuret féminin qu’abrite la salle Harcha-Hacene d’Alger du 2 au 4 février n’ont pas fait long feu et se sont vu éliminées dès la phase des groupes, rapporte la Radio.

Lors d’une interview accordée à Casbah Tribune, le président de la Fédération algérienne d’escrime, Raouf Bernaoui, n’avait pas caché que l’objectif de l’Algérie lors de cette compétition était « de s’améliorer en se confrontant au haut niveau » tout en avouant que l’équipe « était toujours en phase d’apprentissage ».

El-Haouari Narimene, Ghazi Lila, Guemmar Chaïma Nihal, Khelfaoui Anissa, Khelfaoui Louiza, Mebarki Meriem, Tantast Yassmine et Zeboudj Sonia, n’ont pas réussi à passer le cap du premier tour qui a mis aux prises 122 fleurettistes.

La compétition se poursuit demain samedi avec au menu, le tableau des 64 la matinée, alors que les finales en individuel sont prévues à partir de 18h00.

Dimanche se dérouleront les finales par équipe, qui seront précédées par un match gala entre une sélection africaine et une sélection mondiale.

Cet événement est marqué par la présence des plus grandes fleurettistes du monde à l’instar de la russe Inna Deriglazova ou encore l’italienne Errigo Arriana.