Coopération Algéro-portugaise dans le secteur métallurgique. ANEME : L’oiseau de bonne augure

Le Portugal, partenaire historique de l’Algérie dans plusieurs secteurs clefs, réaffirme son envie indéfectible de demeurer l’un des principaux acteurs (extérieurs) dans l’économie de notre pays, dans une conjoncture qui oblige la favorisation de la production nationale, le Portugal comprend le challenge de l’heure qui est celui d’apporter une expertise technique, afin de former une main d’œuvre algérienne, et profiter en même temps d’un climat d’affaires propice au développement…

C’est dans ce sillage, qu’une importante délégation portugaise a pris part hier à une conférence organisée par le cabinet d’études et conseil en stratégies et management BH Advisory à l’hôtel AZ (vieux Kouba Alger). La délégation était constituée de l’association patronale portugaise ANEME (association nationale des sociétés métallurgiques et électromécaniques) représentée par Maria Luís Correia, directrice Générale, João Reis, Vice-President Exécutif, ainsi que l’ambassadeur du Portugal en Algérie Carlos Manuel Oliveira.

S’articulant autour d’un projet intitulé : Expor Africa, l’ANEME est allé à la rencontre de ses potentiels futur partenaires au cours de cette conférence, qui a porté sur trois axes principaux

– L’offre portugaise de produits métallurgiques et électromécaniques

–L’investissement en Algérie

– Le secteur métallurgique et électromécanique en Algérie

L’événement a vu la participation d’un bon nombre d’entreprises (chefs d’entreprises, et hommes d’affaires algériens) désireuses de trouver en ce partenaire portugais qui jouit de plus de 50 ans de support et de représentation du secteur métallurgique et électromécanique au Portugal ; l’expertise technique indispensable à l’évolution de leurs activités…

L’idée étant de faire se rencontrer le besoin du marché algérien, avec l’offre technique et experte des entreprises portugaises…

Le marché algérien constitue de fait une réelle opportunité pour les investisseurs étrangers, plusieurs projets sont à venir, et ce dans plusieurs secteurs :

-Programme de logements : 1,6 millions logements prévus

-Des dizaines de projets de travaux publics liés à la création, à l’extension ou au renouvellement des infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires

-Près de 2000 projets de création d’infrastructures touristiques

-Production de l’électricité : un investissement de 1 949 Milliards DA pour augmenter la production

-Transport d’électricité : 34 441 km de lignes de transport d’électricité à réaliser

-Réseaux de distribution de l’électricité : 131 557 km de lignes, 47 189 postes et 1 618 176 connexions sont prévues

Le secteur automobile n’est pas en reste, l’Algérie entend parvenir à augmenter progressivement la production automobile locale avec: Un taux d’intégration de 15% après 3 ans d’activité  40% à 60% au terme de la 5eme année d’activité…

Autant d’opportunités, qui nécessitent un savoir faire « formateur » et un partenariat basé sur la création de richesse, et surtout la création de postes d’emplois

La conférence a aboutit à la signature d’un protocole d’accord entre l’ANEME et Jil FCE ( Mohamed Skander Président de Jil FCE était aussi présent lors de l’évenement)

Une manifestation qui s’annonce de bonne augure:

Aujourd’hui Bh advisory a organisé une visite terrain pour l’aneme durant laquelle son Vice président (joao reis) et la directrice générale (Maria Luis) ont visité l’unité de fabrication de structure métallique de Métal Structure, filiale de cevital qui se situe dans la wilaya de Bouira (la plus grande unité d’Afrique) . L’objectif de la visite étant d’avoir une vision plus concrète du marché de la métallurgie en Algérie…