Coopération algéro-française : projets pour l’année 2018

Xavier Driencourt, Ambassadeur de France en Algérie, a présenté ses vœux aux Algériens pour l’année à venir dans une vidéo publiée le 31 décembre sur le site de l’Ambassade de France.

Dans ce discours, Xavier Driencourt a rappelé les différentes formes qu’a pu prendre la coopération algéro-française en 2017. Pour ce qui est de la culture, la France a participé durant l’année écoulée au Festival international de la bande dessinée d’Alger (FIBDA) en tant qu’invitée d’honneur. Elle a aussi participé de manière active au Salon international du livre d’Alger.

Dans le domaine économique, de nombreux partenariats ont été signés dans le cadre du Comité intergouvernemental de haut-niveau (CIHN) le 7 décembre dernier à Paris : l’accord entre Peugeot-Citroën et des partenaires algériens, Sanofi et Schneider, IPSEN.

Aussi, une annexe du Lycée international Alexandre Dumas a été ouverte dans la ville d’Oran durant cette même année. Cette année de coopération a été couronnée par une visite de travail du président français Emmanuel Macron à Alger,  « prélude très certainement à une visite d’Etat, qu’il souhaite effectuer au cours de l’année prochaine », a précisé Xavier Driencourt.

Projets pour l’année 2018

Xavier Driencourt a rappelé dans son discours les propositions faites par Emmanuel Macron lors de sa visite à Alger. Par exemple, la création d’une école du numérique sur le modèle de l’Ecole 42 en France ou encore la création d’un fond commun d’investissement franco-algérien pour accompagner les entreprises françaises afin qu’elles puissent investir en Algérie.

L’ambassadeur français a aussi évoqué la possibilité de création d’un nouveau type de visas dédiés aux stagiaires algériens qui désirent se former pendant quelques semaines en France et la possibilité d’ouverture de nouvelles antennes de l’Institut Français dans des villes autres qu’Alger, Annaba, Constantine, Oran et Tlemcen.