Choléra: à Boufarik, les malades sont en train de guérir

Sur les 45 cas de choléra réellement confirmés, 31 malades se sont totalement rétablis de leurs maux, après avoir reçu les soins nécessaires au niveau de l’hôpital de Boufarik. Selon le spécialiste en épidémiologie au niveau de l’établissement, le docteur Amine Abdellah, les malades ont guéri et ont pu quitter l’hôpital.

Selon le spécialiste, le malade atteint du choléra guérit en l’espace « de trois jours au maximum, après avoir bénéficié du traitement adéquat », mais la direction de l’hôpital n’autorise pas de sortie « jusqu’à confirmation de l’absence totale de bactérie dans le corps », confirmation obtenue après analyses au niveau de l’Institut Pasteur.

Pour rappel, sur les 129 malades admis à l’hôpital de Boufarik et présentant les symptômes du choléra, 45 cas ont été confirmés jusque là par l’Institut Pasteur. Néanmoins, tous les cas accueillis ont été traités comme étant atteint de la maladie, une mesure qui aura permis « d’endiguer la maladie ».