Chérif Mellal, Président de la JSK à Casbah Tribune : « mon projet est de sauver le club »

Le Président de la Jeunesse sportive de Kabylie, Chérif  Mellal s’est livré à Casbah Tribune au sujet de la mauvaise période par laquelle passe le club, la victoire décrochée ce week-end face à l’USM Bel Abbès (2-1) et enfin le limogeage de Noureddine Saadi remplacé par Youcef Bouzidi.

La JSK, qui pointe à la 13e place avec 22 points, se trouve menacée de relégation et devra se battre pour le maintien.

Après une mauvaise série de résultats, la JSK a renoué avec la victoire ce week-end, qu’avez-vous à dire à ce sujet ?

Cela fait longtemps qu’on travaille pour provoquer le déclic, et avec le soutien de nos supporteurs qui nous ont soutenus, nous avons réussi.

Votre décision de limoger Noureddine Saadi a fait couler beaucoup d’encre, pourquoi l’avoir fait ?

Ecoutez, je n’ai pas limogé Noureddine Saadi, je compte d’ailleurs lui proposer un poste de DTS ou de conseiller. Nous sommes sous pression et avec Saadi, il n’y a pas eu le déclic qu’on espérait. Je lui ai parlé hier, et aujourd’hui  je vais le rencontrer pour en discuter.

Pensez-vous que Youcef Bouzidi pourra redresser la barre ?

Il n y’a pas que Bouzidi, il y’a aussi Slimane Rahou et tout le staff technique et le déclic tant attendu a eu lieu.

Le problème c’est les résultats. D’après mes analyses, il y’a eu un mauvais départ, une mauvaise préparation et une absence de stabilité. Nous, ce que nous cherchons est la stabilité

Croyez-vous que la JSK puisse éviter la relégation cette saison ?

Si je suis là, cela veut dire que je crois au maintien du club. Je suis venu avec un projet qui est de sauver la JSK. Mon but est de réorganiser le club et le mettre dans de bonnes conditions. Ce n’était pas facile, les joueurs étaient abattus. Nous avons fait un travail sur le plan technique et psychologique. On a su redonner confiance aux joueurs.