La Casbah d’Alger en attente de renaissance

La rénovation de la Casbah d’Alger était ce dimanche au cœur de la réunion internationale qu’a abrité l’hôtel El Aurassi d’Alger et qui a regroupé de nombreux experts nationaux et internationaux, en plus de ministres et d’associations œuvrant pour la protection de la vieille citadelle.

Le Ministre de la Culture Azzedine Mihoubi présent lors de cette rencontre a affirmé que de nombreux sites ont d’ores et déjà été rénovés, en attendant la réalisation d’autres projets : « Il y a certains sites et palais que nous avons rénové et nous sommes en train de penser à quoi en faire, car Il faut créer des activités autour de ça. Une grande partie des sites a été rénovée, tel que notamment la mosquée Ketchaoua. Au niveau de la place des martyrs, il y aura un musée à côté du métro »

Pour le président de la Fondation Casbah d’Alger, Belkassem Babaci, le but de cette rencontre est avant tout de sortir avec une feuille de route : « Si ce n’était pas nous qui avions secoué le cocotier, cette conférence n’aurait jamais eu lieu. On s’est rendus à l’Unesco à Paris et on a dit que la Casbah était en train de se perdre, ils ont envoyé une inspectrice qui a fait le constat et à partir de ce constat les autorités de la culture ont été saisies. A partir de ce moment-là il y a eu des contacts et on a décidé d’organiser une conférence internationale sur la Casbah avec 25 experts qui vont nous orienter. Pour notre part, on espère sortir avec un programme d’action limité dans le temps »

Demain lundi, une visite de la Casbah d’Alger est prévue, alors que la réunion sera clôturée le 23 janvier.