Cannabis : Le nouvel eldorado des marques de boisson

La ruée vers l’or vert bat son plein, mercredi 3 octobre, le fabricant de boissons Pepsi a annoncé qu’il prévoyait de se pencher sérieusement sur l’utilisation du cannabis dans sa production, précisant cependant n’être pas prêt à partager publiquement les éventuels projets du groupe dans le secteur.

« Nous étudions toute opportunité de croissance, nous remuons ciel et terre pour trouver de la croissance », a déclaré mardi le directeur financier de Pepsi.

PepsiCo est loin d’être la seule entreprise à s’attaquer à ce nouveau marché. Mi-septembre, son grand rival Coca-Cola faisait part de son intérêt pour le CBD, un principe non-psychoactif du cannabis comme ingrédient dans des boissons destinées au bien-être

Fin août 2018, le numéro 2 mondial des alcools Pernod Ricard annonçait vouloir aussi se lancer dans le créneau du cannabis afin de diversifier sa production. « Nous regardons de près ce marché », confiait alors le patron de l’entreprise française, Alexandre Ricard.

Les entreprises parient sur une future légalisation du cannabis, et les prévisions des retombées économiques liées à cette législation sont en effet alléchantes ; selon les spécialistes du secteur cités par Slate, la légalisation de la consommation et de la culture du cannabis au Canada dès octobre pourrait créer un marché pesant entre 3 et 6 milliards d’euros dès 2019.