CADC-ONCI : blocage de la distribution des films algériens pour 2018

Un partenariat pour la distributions nationale de longs-métrages algériens produits entre 2014 et 2017 a été signé au mois de septembre dernier entre l’Office National de la Culture et de l’Information (ONCI) et le Centre Algérien du Développement du Cinéma (CADC).

Selon le site Culture-dz, le CADC devait transférer les films au département cinéma de l’ONCI avant la fin de l’année, transfert qui n’a pas toujours pas été effectué. L’absence de la directrice du CADC Chahinez Mohammedi aux réunions concernant la réception de ces longs-métrages a contraint l’ONCI de retirer les films algériens de son programme du début de l’année 2018.

L’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC) a aussi un petit nombre de films en sa possession. La procédure veut que l’AARC transfère dans un premier temps les longs-métrages vers le CADC qui a son tour les transfère aux organismes de distribution. Malheureusement, ce processus est également bloqué.

Il n’y a pour l’instant eu aucune réaction des réalisateurs et producteurs de ses films qui sont pourtant les premiers concernés.