Brandt Algérie : vers un électroménager 100% algérien

Hier mardi 26 juin 2018, le fabricant d’éléments électroménagers Brandt, filiale du groupe Cevital, a signé un accord de partenariat l’AFORP, centre français de formation de techniciens industriels pour la formation de techniciens algériens à la fabrication d’outillage et de moules selon le HuffPost Algérie.

Une première en Algérie qui vise à faire du secteur de l’électroménager en Algérie un secteur entièrement autonome.  « Tous les outillages et les moules que nous utilisons, nous, Brandt, ou nos confrères industriels dans les autres secteurs, dont l’automobile, sont importés », a déclaré le directeur général du pôle industrie de la branche algérienne du groupe Brandt Tahar Benadji.

Le session de formation débutera en juin 2018 et formera 65 à 82 opérateurs. A l’issue de cette formation, Brandt Algérie devrait être en mesure de former de nouveaux techniciens à son tour. Cette stratégie vise également à augmenter la capacité de production du groupe et à lui permettre d’élargir son marché à l’international. « Nous avons exporté en 2016 l’équivalent de 6 millions d’euros. En 2017, nous avons atteint 30 millions d’euros », a déclaré Tahar Benadji en ajoutant que Brandt, qui exporte vers plusieurs pays de la région Moyen-Orient, Afrique du Nord, de l’Europe et de l’Asie, table sur une hausse de 30 à 40% de ses exportations durant l’année en cours.