«Le bouton nucléaire ici sur mon bureau» : pour ses bons vœux, Kim Jong-Un met en garde Washington

Dans son adresse du Nouvel An à la nation, Kim Jong-Un a manié le feu et la glace. Rappelant qu’il disposait de l’option nucléaire, il a également ouvert la porte à une rencontre avec les autorités sud-coréennes dans le cadre des jeux de Pyeongchang, rapporte le site Russia Today ce lundi.

Dans son adresse télévisée du 1er janvier 2018, Kim Jong-Un a tenu à rappeler à ses concitoyens que les Etats-Unis étaient à portée de tir de Pyongyang.

«Nous avons atteint une puissante dissuasion contre la menace nucléaire des Etats-Unis. Les Etats-Unis ne peuvent nous déclarer la guerre. Le territoire entier des Etats-Unis est à notre portée de tir et le bouton nucléaire est juste ici sur mon bureau», a déclaré le dirigeant de la Corée du Nord, selon une traduction de la télévision américaine NBC. «Ce n’est pas un danger, mais la vérité», a-t-il ajouté.

«On verra, on verra» a réagi le président américain Donald Trump, interrogé à ce sujet par des journalistes, dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride.