Blida : le choléra fait sa première victime, 41 cas avérés et 88 autres suspectés

Finalement, les rumeurs avaient vu juste. Alors que dans un premier temps le maire de Boufarik avait rejeté l’hypothèse du choléra comme cause de la mise en quarantaine de plus de 70 patients au niveau de l’hôpital local, c’est le ministère de la Santé qui vient confirmer cette piste.

Dans les wilayas de Blida, Tipaza, Bouira et Alger, c’est au moins 41 cas avérés de choléra qui ont été recensés, tandis que 88 autres sont également suspectés. Un homme dont l’âge n’a pas été précisé, est déjà décédé des suites de cette maladie, qui se manifeste notamment par des vomissements et de fortes diarrhées.

Pour l’instant l’origine de l’épidémie reste encore inconnue.