Bein Sports refuse catégoriquement un verdict égyptien

BeIN Sports au Qatar a rejeté ce jeudi la décision d’un tribunal égyptien infligeant une nouvelle amende de plusieurs millions d’euros au groupe audiovisuel sportif, la deuxième affaire d’antitrust de ce genre en Egypte cette année, rapporte le quotidien Libération.

«BeIN rejette catégoriquement le jugement d’un tribunal égyptien local et poursuivra toutes les voies légales disponibles pour le contester», a déclaré à l’AFP un porte-parole du réseau qatari de chaînes de télévision sportives avant de poursuivre : « Ce jugement est lié à des allégations infondées de l’Autorité égyptienne de la concurrence, qui n’ont aucun fondement factuel ou juridique».

Pour rappel, lundi dernier, le président de BeIN Sports, Nasser Al-Khelaïfi a été condamné par un tribunal de commerce égyptien à une nouvelle amende de 18 millions d’euros pour «violation de la loi» sur la concurrence.

Le groupe était accusé d’avoir imposé à des abonnés de remplacer l’opérateur satellite égyptien Nilesat par un opérateur qatari pour permettre la réception des chaînes.