beIN Sport exige un milliard de dollars à l’Arabie Saoudite pour piratage

Un milliard de dollars, c’est la somme exigée par le groupe audiovisuel beIN du Qatar  pour un « piratage de masse » attribué à l’Arabie saoudite qui est poursuivie par l’Etat du Qatar devant l’Organisation mondiale du commerce  pour « violations de la propriété intellectuelle », rapporte RFI.

Selon cette même source, en août  beIN avait déclaré avoir des « preuves irréfutables » sur l’implication de l’opérateur satellitaire Arabsat basé à Ryad dans des actes de piratage.