Baccalauréat: maintien des matières d’Histoire et de Sciences Islamiques

A travers un communiqué, le ministère de l’Education Nationale a réaffirmé que les matières d’histoire et de sciences islamiques resteraient toujours maintenues au niveau des épreuves écrites du baccalauréat.

Une annonce qui vient faire taire les rumeurs qui se succèdent depuis plusieurs mois déjà, quant au projet de réaménagement de cet examen.

Le ministère a également ajouté qu’il conservait « son droit de prendre les mesures réglementaires nécessaires afin de garantir à l’opinion publique, fiabilité et véracité des informations. »