Attribuée à 1,2 million d’euros, une œuvre de Banksy s’autodétruit en pleine vente

 

Banksy est le pseudonyme d’un artiste britannique connu pour son art urbain et également comme peintre et réalisateur.
Dissimulant sa véritable identité, Banksy est entouré de mystère, un mystère que l’artiste alimente sciemment grâce à certaines farces dont lui seul a le secret, la dernière en date est celle de ce vendredi 05 octobre ou le célèbre tableau « la petite fille au ballon » (Girl with a balloon) montrant une petite fille laissant s’envoler un ballon rouge en forme de cœur, était en vente aux enchères chez Sotheby’s à Londres, le prix du tableau a été arrêté à plus d’un millions de dollar, et au moment ou la transaction a été validée et rendu effective par « le coup de marteau » du commissaire-priseur, comme par magie, la toile s’est mise à s’auto détruire Accrochée sur l’un des murs de la salle de vente, la peinture a été partiellement découpée en fines lamelles par une broyeuse à papier dissimulée dans un épais cadre doré, selon Sotheby’s.
Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent le public réagir avec stupéfaction et amusement, immortalisant l’instant en mitraillant de photos la toile déchiquetée.

 

« On dirait qu’on vient de se faire ‘Bankser' », a réagi Alex Branczik, un responsable de la maison d’enchères, dans un communiqué.

Dans une vidéo publiée aujourd’hui, l’artiste révèle comment il a bel et bien piégé son tableau, et qu’il avait prévu cela si un jour sa toile devait se retrouver dans une vente aux enchères.

Graffeur et peintre de Bristol (sud-ouest d’Angleterre), Banksy, qui se plait à garder son identité secrète, réussit avec ce coup de maitre une nouvelle fois à tromper tout le monde, rendant ses ouvres encore plus attrayantes, en les couvrants d’un voile de mystère, chose très appréciée dans le monde de l’art, et qui donnera encore plus de valeur aux toiles dont certaines ont été vendues pour des sommes vertigineuses.