Attentat de Tripoli : le ministère des Affaires étrangères algérien réagit

En réaction à l’attentat-suicide qui a ciblé aujourd’hui 2 mai 2018 le siège de la Haute commission électorale libyenne, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif a déclaré dans un communiqué : « Nous condamnons avec force l’attentat terroriste perpétré contre le siège de la Commission électorale Nationale à Tripoli ».

Avant d’ajouter : « (Nous) présentons nos sincères condoléances au Conseil Présidentiel du Gouvernement d’Entente Nationale ainsi qu’aux familles des victimes décédées lors de cette agression barbare, tout en souhaitant aux blessés un prompt rétablissement ».

« Notre pays qui a toujours soutenu la Libye dans ses efforts de rétablissement de la paix, de la sécurité et de son unité nationale, demeure convaincu que cet acte  lâche et ignoble, qui vise à saper les avancées réalisées, n’entamera en rien la détermination des libyens à aller de l’avant sur la voie du dialogue et de la réconciliation nationale.

Nous réitérons  notre soutien pour un règlement politique de la crise actuelle dans le cadre du processus des Nations Unies, seul à même de permettre au peuple libyen frère de préserver son unité, son intégrité territoriale, sa souveraineté et sa cohésion nationale », dit la suite du communiqué.