Attentat d’al-Rawda : Al-Sissi contre-attaque

Après l’attentat de la Mosquée d’al-Rawda qui a couté la vie à plus de 300 personnes, le président Abdul Fettah al-Sissi promet une puissante réaction.

Dans son allocution télévisée du 24 novembre, le président égyptien rassure en soutenant qu’il ne compte pas se soumettre à ces tentatives de déstabilisation. « Ce qui arrive est une tentative d’arrêter nos efforts de lutte contre le terrorisme. Les forces armées et la police vengeront nos martyrs et rétabliront la sécurité dans le pays » a-t-il déclaré.

Selon la BBC, un porte-parole de l’armée a annoncé que de nombreux foyers terroristes où la présence d’armement a été repérée ont été bombardés vendredi soir en réponse à l’attentat. Il ajoute que les véhicules utilisés lors de l’attaque de la mosquée ont été localisés et détruits.