Après 15 ans d’absence, la chanteuse Salma Kouiret en concert ce mardi à l’Opéra d’Alger

« Nos retrouvailles »

La fille prodigue est de retour. Ce concert est un rendez-vous avec une très grande et belle voix algérienne qui fera découvrir au public l’étendue de sa gamme vocale. Dans cet entretien, elle revient sur son absence, son retour, ses projets…

Casbah Tribune : Après 15 ans d’absence scénique, vous signez votre retour musical avec un concert intitulé « Nos retrouvailles ». Pouvez-vous nous donner plus de détails ? Pourquoi ce titre ?

Salma Kouiret : Tout d’abord un grand bonjour à tous vos lecteurs et tous mes vœux de santé et de bonheur à toutes et à tous en ce mois de Ramadhan. Avec une pensée émue pour celles et ceux qui doivent faire face au quotidien à plus de difficultés et plus d’épreuves. Je formule le vœu que nos élans de solidarité ne se limitent pas au mois sacré. « Nos Retrouvailles » est un titre qui s’est imposé de lui-même tellement la fusion émotionnelle avec le public d’Alger et d’Algérie m’a manqué. Un peu comme cet être cher qu’il vous tarde de revoir

Quelles sont les raisons de cette absence ?

Ohh c’est très simple, dès que j’ai commencé à avoir des sollicitations hors d’Algérie, c’était fin des années 90, très modestement je dois dire que je sentais que de plus en plus de public répondait présent à ce que je proposais. C’est pourquoi suite à des dates au Maroc où je ne comptais pas du tout m’installer, j’ai fini par m’y plaire et y travailler sans voir les années passer. D’ailleurs bien des talents algériens ont eu à vivre des expériences similaires.

Après une si longue absence, qu’est-ce que vous appréhendez le plus ?

Sincèrement aucune appréhension majeure. Mais croyez moi et je suis très sincère, je ne suis jamais sûre de rien dans mon métier. C’est pourquoi j’ai un trac incroyable à la veille de ce Récital du 5 juin à l’Opéra d’Alger. Je n’en dors plus !

Dans « Nos retrouvailles », la reprise est présente mais avec une autre orchestration…

Vous n’êtes pas très loin de la vérité, mais laissons le public découvrir les surprises que nous lui avons préparé avec mes musiciens. Je peux tout de même révéler,puisque vous avez l’amabilité de m’interroger sur notre travail, que l’acoustique et le rythme, dans l’émotion, sont une bonne partie de l’ADN de ce Récital.

Quelle est la part du nouveau ou de la création dans ce spectacle ?

Décidément vous ne lâchez pas … Disons que le répertoire de la chanson kabyle me parle depuis quelques mois et que je m’y intéresse de plus en plus. Je rêve de le parler couramment un jour.

Etes-vous restés fidèles au style musical avec lequel le public vous a connu ou bien avez-vous changé de registre ?

Je parlerai plutôt d’évolution, un peu d’exploration de nouveaux territoires. Mais je tiens à m’enrichir et à m’étoffer à l’intérieur de mon identité musicale déjà en moi, celle que je respire naturellement sur scène qui, je l’espère a été adoptée par le public.

Un album en perspective ?

Très certainement un single avant ….

Hormis le concert de ce mardi, d’autres rendez-vous, des projets en vue ? Par superstition maladive, je préfère me contenter d’en dire très peu. Disons plus de scène en Algérie et des tournées à l’étranger, dès que mon dispositif Orchestre/Répertoire/Production sera parfaitement rodé.

* Salma Kouiret en concert : « Nos retrouvailles » mardi 05.06.2018 à 22h30 à l’Opéra d’Alger Boualem Bessaih, Ouled Fayet, Alger

« L’organisateur du concert offre des invitations au public pour y assister et ce selon les places disponibles. Pour en obtenir, il suffit d’appeler au numéro de téléphone suivant : 07 94 99 39 04. »