Appel de RSF pour une mobilisation internationale en faveur du journaliste Khaled Drareni

Le secrétaire général de Reporter sans frontière a lancé, ce mardi 5 mars, un appel solennel pour une mobilisation internationale en faveur de la libération du journaliste algérien Khaled Drarni.

Christophe Deloire a lancé cet appel lors d’un Dialogue de haut niveau en ligne consacré à la «Liberté de la presse et la lutte contre la désinformation  dans le cadre du Covid-19».

Organisé par l’UNESCO, cette visioconférence a vu la participation du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, de responsables de plusieurs organisations, dont le Haut-commissariat et la Fédération internationale des journalistes (FIJ) ainsi que des journalistes et des personnalités
politiques de différents pays.

«Avec le nouveau défi de la pandémie de COVID-19, nous assistons à une dangereuse flambée de désinformation, allant de conseils sanitaires nuisibles à des théories conspirationnistes débridées. L’antidote réside dans des informations et des analyses étayées, scientifiques et fondées sur des faits. Il réside dans la liberté des médias et des reportages indépendants.Il réside, comme le dit à juste titre l’UNESCO, dans un journalisme sans complaisance. C’est bien plus qu’un slogan, c’est une question de vie ou de mort », a notamment indiqué le secrétaire général de l’ONU.

Placé en détention préventive le 29 mars 2020, avait été interpellé le 7 mars alors qu’il exercé son métier de reporter. Il est poursuivi par le tribunal de Sidi M’hamed pour «incitation à attroupement non armé et d’atteinte à l’intégrité du territoire national».