APN : La crise s’intensifie

La crise à l’APN ne se tasse pas, au contraire elle prend de l’ampleur; Une rencontre prévue ce mardi 2 octobre entre le président d’amitié algéro-japonaise et l’ambassadeur Du Japon à Alger, a été annulé par le ministre des affaires étrangères.

L’information a été révélée par Lakhder Benkhalaf, président de l’association, qui déclare : « Une rencontre avec l’ambassadeur du Japon était programmée aujourd’hui à sa demande. Il avait adressé une lettre au ministère des Affaires étrangères le 25 septembre où il a demandé de me rencontrer. Toutes les mesures ont été prises pour recevoir l’ambassadeur japonais aujourd’hui à 11h00. Mais j’ai été informé par l’ambassade du Japon que la rencontre a été reportée à une date ultérieure après qu’ils aient été contactés par le ministère des Affaires étrangères »

L’information de l’annulation de cette rencontre n’a même pas été communiquée à l’APN, avait confié le député : « Au Parlement, ils n’étaient pas du courant de ce report. C’est moi qui les ai informés… », a-t-il ajouté, en déplorant le « boycotte » dont est victime l’Assemblée.

Benkhalaf a assuré par ailleurs que le président de l’APN, Saïd Bouhadja n’a pas démissionné, et qu’il poursuivait normalement ses activités. Ce dernier devait notamment recevoir ce mardi les ambassadeurs de la République de Corée et de Tunisie, mais ces rencontres ont-elles aussi été reportées…