ANSEJ : Aucun effacement de dettes prévu

En marge d’une visite de travail hier à Boumerdès, le ministre du Travail Mourad Zemali a prévenu que l’effacement de la dette des jeunes entrepreneurs ayant bénéficié du soutien de l’ANSEJ, n’était absolument pas à l’ordre du jour.

Le ministre, lui-même ancien directeur général de l’ANSEJ, a aussi affirmé qu’une telle opération serait « contraire à un esprit d’entrepreneuriat responsable. »

Enfin, il a également expliqué que les entreprises en difficulté pouvaient toujours profiter d’autres types de soutiens tels que celles concernant un « rééchelonnement de leur dette », ou « l’annulation de pénalités de retard ».