Altercations de Bab El Oued : 10 policiers blessés, 30 personnes arrêtées

Dix policiers ont été blessés et trente personnes ont été arrêtées suite aux altercations ayant éclaté jeudi soir à Bab El-Oued à l’issue de la rencontre USMA – CSC  (2-1) disputée au stade Omar-Hamadi, en ouverture de la 15e et dernière journée aller de Ligue 1,  a indiqué ce vendredi la DGSN dans un communiqué, repris par l’agence officielle.

“Au terme de la rencontre qui s’est déroulée, jeudi soir, au stade Omar Hamadi de Bologhine, des personnes ont porté atteinte à l’ordre public et saccagé des biens publics, ce qui a nécessité l’intervention des services de police. L’opération s’est soldée par l’arrestation de 30 suspects pour trouble à l’ordre public et détention de drogue. 10 policiers ont été blessés et aucun supporter n’a été blessé », précise la DGSN.

Les événements survenus jeudi soir à Bab El-Oued interviennent deux jours seulement après ceux qui se sont déroulés au stade du 5-Juillet à la fin du match MC Alger – USM Bel-Abbès (0-1), provoquant 40 blessés dont quatre agents du service d’ordre se trouvant dans un état critique. 10 véhicules de la sûreté, un véhicule appartenant à un particulier et une ambulance de la protection civile ont été saccagés suite à des échauffourées.

La FAF a réagi ce vendredi, en condamnant avec « fermeté ces incivilités » : « Encore une fois, l’on a, malheureusement, relevé des scènes de violence sur certains stades du pays donnant une pale image de notre football. La FAF, tout en condamnant avec fermeté ces incivilités, ne compte pas croiser les bras et assister impuissante et sans réaction à ce spectacle choquant, agaçant et parfois atroce envoyé des arènes censées être des lieux de fête, de joie et de fair-play », a-t-elle indiqué dans un communiqué publié sur son site officiel.

Source : TSA