Algiers Smart City fait sa récap 2018

Ils étaient nombreux à se rendre hier dimanche au Hub technologique Dar Tech situé dans le parc des grands vents pour assister à la rétrospective de l’année 2018 organisée par la wilaya d’Alger.

Après la traditionnelle et nécessaire bouffée d’air frais et la kyrielle de selfies pris depuis les hauteurs du parc, place à l’évènement que les organisateurs ont voulu appeler « Tech Ecosystem Recap ».

C’est Riad Hartani, expert international en intelligence artificielle et conseiller de la wilaya d’Alger pour le projet Algiers Smart City qui ouvre le bal en jetant les bases de la rencontre récapitulative.

« Nous voulions faire une vue d’ensemble de tout ce qui a été fait en 2018, updater les initiatives stratégiques pour que les acteurs de l’écosystème puissent travailler ensemble et tisser un vrai lien avec l’industrie », nous dira Riad Hartani qui insiste sur la dynamisation de l’écosystème entrepreneurial et sur l’annonce du lancement du hub technologique et du laboratoire expérimental des grands vents à Alger.

De son côté le wali d’Alger Abdelkader Zoukh qui était accompagné du Président directeur général de Sonatrach, n’a pas caché sa satisfaction pour le travail effectué ces derniers mois par la wilaya d’Alger pour encourager les startups et l’émergence du projet Algiers Smart City.

Même discours du coté de Fatiha Slimani, responsable des investissements dans le projet Algiers Smart City, et pièce maitresse de tout ce dispositif, qui promet que l’effort consenti envers les startups et les entreprises innovantes ne s’arrêtera pas.

La journée récapitulative des activités de la wilaya d’Alger a débuté avec la présentation du hub technologique et du laboratoire expérimental par Meriem Lagati, puis a commencé la procession de tous les clubs et organismes innovants ayant fait l’année à l’image des élèves de l’ESI qui ont décroché la troisième place au hajj hackaton, Abdellah Malek de Sylabs, le club VIC de l’école polytechnique d’Alger, Houssem Boutekdjiret et le rôle de la diaspora, l’équipe Digitec, Karim Embarek pour parler de Algeria 2.0, Akli Amrouche et CityCAD, Abderrahmane Aït Issad et sa participation exceptionnelle au concours EuroBot.

Dans le volet des incubateurs et accélérateurs de talents, Mohamed Skander a parlé de l’incubateur du FCE, Kamel Oumnia de IncubMe, Ahmed Damou a présenté son institut Habba, Hamid Hamoudi a parlé de CapcoWork, et enfin Chamseddine Bezzitouni a expliqué les objectifs et projets de INcommunity en compagnie de son board composé de Sara Mehchem, Lamia Khodja, Amine Ouanes, Samir Bouazabia et Ahmed Aït Issad.

Le volet associatif et social n’a pas été oublié, puisque trois organismes dédiés à cela ont pu s’exprimer tour à tour, Meriem Benslama pour ACSE, Mustapha Bouchenak pour AISEC, et Fatiha Rachedi pour ELIP.

A la fin de la rencontre, cinq startups phares ont exposé leur experience et succès sur le marché, Guidini caravane, Oued Kniss avec Mehdi Bouzid, Bella Miel dont le concepteur veut « envahir » le monde avec son produit, ihssinia et Ursinia.

A la fin de la journée vers 18h00, Moumene Ould Kaddour, le PDG de Sonatrach est revenu au Hub technologique et est resté plus d’une heure avec les jeunes, un geste qui démontre que Sonatrach accompagnera clairement la wilaya d’Alger dans le projet Algiers Smart City.