Algérie-France : Economie, visite de Macron et sécurité au menu du COMEFA

C’est demain dimanche que se tiendra au Centre international des conférences , à Alger, la 4e session du COMEFA, le Comité mixte économique franco-algérien.

La réunion de la 4e session du Comefa sera coprésidé par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et le ministre français de l’Europe et les Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avec la participation aussi du ministre algérien de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi et le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Signature attendue de l’accord sur l’usine Peugeot 

Selon nos sources, plusieurs thèmes seront abordés entre les deux parties. Économiques bien sûr avec la signature du tant attendu accord sur l’usine PSA (Peugeot Citroën) en Algérie.

Selon certaines indiscrétions, le constructeur automobile français aurait souhaité bénéficier d’avantages exceptionnels, qui dépassent selon la partie algérienne les avantages entrant dans le cadre du code d’investissement notamment des avantages fiscaux.

D’autres contrats sont attendus comme celui de Schneider Elect El Djazair ou le projet Agromed qui est un partenariat dans le domaine des fruits et légumes pour produire et exporter vers l’Europe.

Visite de Emmanuel Macron, oui sur le principe, rien sur la date 

Sur le volet politique, cette fois, et s’agissant de la visite du président français Emmanuel Macron en Algérie, le principe est retenu, les préparatifs sont en cours mais il n y’a pas encore de date fixée, indiquent nos sources.

Les deux pays axeront par ailleurs leurs efforts sur la réunion de dialogue stratégique, mais compte tenu des facteurs exogènes et du contexte politique et régional, la partie française était très enthousiaste pour la tenue de cette réunion demain dimanche.

Selon nos sources, Paris reconnait à travers son intérêt pour la réunion du dialogue stratégique, le rôle majeur de l’Algérie comme pays pivot, sûr et stable sur lequel on peut compter.

Sahara occidental : une question de « sécurité nationale »

La question du Sahara occidental, qualifiée de « question de sécurité nationale » par des responsables algériens est selon certaines indiscrétions toujours à l’ordre du jour avec le partenaire français.

Le COMEFA sera une occasion pour les autorités algériennes de dresser un premier bilan et de tirer des enseignements sur ce qui a été fait et sur les perspectives d’avenir.

L’objectif est de booster la coopération dans le domaine de l’investissement et le transfert de technologies entre la France et l’Algérie.

La question mémorielle sera également abordée entre les deux parties

Les Archives et les victimes des essais nucléaires de Reggane sont deux sujets qui seront sur la table des discussions, tout comme les questions régionales (Mali, Libye et les autres défis du Sahel, tels que le terrorisme et le narco- trafic.

Jean Yves Le Drian et Bruno Le Maire seront reçus par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, selon le programme de la visite de la partie francaise.