Alger n’échappe pas au débat sur l’intelligence artificielle

Le Théâtre national algérien Mahieddine Bachetarzi a abrité hier samedi 9 février le MeetUp Event, une journée de conférences et de débats autour du thème de l’intelligence artificielle.

A l’initiative de Hind Tartag, co-organistrice du Brain Event en octobre dernier à Alger, cet évènement a été marqué par deux grandes conférences, la première animée par l’architecte Halim Faïdi sur la ville et le futur et les défis de l’urbanisme moderne, et la seconde par le conférencier et essayiste Idriss Aberkane autour du thème de l’intelligence artificielle contre l’intelligence humaine.

Le MeetUp Event a également donné la parole à Riad Hartani qui a expliqué son expérience dans le domaine de l’intelligence artificielle, et le rôle qu’il joue actuellement dans le développement du projet Algiers Smart City.

La seconde partie de cette conférence organisée dans l’antre du TNA en plein cœur d’Alger, a été consacrée au concours organisé en marge du MeetUp Event sur le développement de l’intelligence artificielle. Pour sa première édition, le jury présidé par Karim Abdelmoula, et ses membres Sara Mehchem, Samir Bellik et Khaled Drareni, ont décidé de récompenser Sid-Ahmed Belkadi pour son projet qui permet aux entreprises d’utiliser des solutions pour implémenter leurs stratégies, et le jeune Wassim Boussebha, qui à 15 ans, développe un projet de reconnaissance de mouvements.