Alger condamne l’attentat de Mubi au Nigeria

L’Algérie a condamné ce mardi l’attentat terroriste qui a ciblé une mosquée de la ville de Mubi, dans le Nord-Est du Nigeria.

«Nous condamnons avec la plus grande vigueur la nouvelle attaque terroriste qui a ciblé, ce jour, 21 novembre 2017, des fidèles au moment de la prière du matin à la mosquée de Mubi, dans l’Etat d’Adamawa au nord-est du Nigeria », peut-on lire dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Nous nous inclinons à la mémoire des nombreuses victimes de cet attentat lâche et barbare et présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes et exprimons notre compassion avec les familles des blessés comme nous assurons de notre solidarité le Gouvernement et le Peuple frère du Nigeria », a déclaré le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères Abdelaziz Benali Cherif.

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe terroriste Boko Haram qui a frappé une mosquée de Mubi, un des plus meurtriers perpétré dans le nord-est du Nigeria depuis des mois.