Aissa Mandi : « On n’est pas catastrophiques sur le terrain »

Aissa Mandi, capitaine des Verts lors du match  disputé et perdu face à l’Iran (2-1)  a estimé que l’équipe nationale était actuellement en « période de construction », rapporte le site DZfoot.

« On est une sélection, on n’a pas l’habitude de jouer ensemble et je pense que ça s’est vu sur les 20 premières minutes, on était en difficulté en alignement et un peu sur le décrochage des attaquants, mais on a commencé à rentrer dans le match à partir du deuxième but, on était mieux en place et on a bien défendu après, ce sont des choses qu’il faut travailler à l’entrainement et en sélection c’est un peu compliqué ce n’est pas comme en club » a expliqué le sociétaire du Bétis Séville.

« On voulait continuer sur notre bonne série »

 Mandi n’a en outre pas caché sa colère : « On est des compétiteurs, on voulait continuer sur notre bonne série et essayer d’être invaincus, j’étais en colère à cause du temps additionnel qui était faible parce que les joueurs de l’Iran ne faisaient que tomber par terre ».

« On progresse et c’est le plus important »

Pour le prochain match face au Portugal, le joueur a expliqué qu’il faudra absolument montrer un autre visage avant de croiser le fer avec la  Gambie pour les éliminatoires de la CAN 2019 : « J’espère qu’on sera prêt, on doit énormément travailler à l’entrainement, il nous reste un match amical face au Portugal et on va essayer de donner le maximum, s, c’est vrai qu’on est en construction, mais on n’est pas catastrophique sur le terrain pour l’instant on avance et on progresse et c’est le plus important » a-t-il conclu.