Aggravation de l’état de santé de Saïd Chitour : la famille s’alarme

Incarcéré depuis le 5 Juin 2017; soit 404 jours maintenant; date de son arrestation à l’aéroport d’Alger, avant qu’il ne soit placé sous mandat de dépôt, et poursuivi pour « intelligence avec puissance étrangère », Saïd Chitour voit son état de santé se dégrader sévèrement, selon des membres de sa famille contactés par téléphone.

Saïd Chitour a une bosse sur la tête, et apparemment il ne bénéficie pas des meilleurs soins.

Selon son frère qui n’a pas pu le voir en prison, car il a cédé sa place à sa mère, la famille a demandé une entrevue avec le directeur de la prison pour demander un transfert de Saïd Chitour à l’hôpital, mais ils n’ont toujours pas reçu de réponse de la part du directeur. La procédure prend habituellement 2 ou 3 jours, mais toujours pas de réponse après plus d’une semaine.

La famille est désemparée et ne sait plus à qui se fier. Dernièrement, à l’occasion de sa 1ère année d’incarcération, la mère de Saïd Chitour avait écrit une lettre au Président de la République, où elle soulignait l’état de santé défaillant de son fils, amaigri et déjà diabétique et hypertendu.

Pour rappel, Said Chitour est poursuivi pour « intelligence avec une puissance étrangère » en vertu de l’article 65 du code pénal, crime passible de la prison à vie.

En attendant le seul souhait de la famille est qu’une date de procès soit fixé. Ils espèrent que cela puisse avoir lieu en Septembre ou Octobre prochain.