Affaibli, Adlène Mellah affronte un nouveau procès

Le journaliste Adlène Mellah en grève de la faim depuis près d’un mois s’est présenté très affaibli à son procès ce mercredi à Alger.

Le directeur des sites Algérie Direct et Dzair Presse a accédé à la salle d’audience sur des béquilles, rapportent des témoins. Une scène que n’a pas supporté son épousé, évacuée après un malaise.

Ce procès ouvert ce matin à la Cour d’Alger se tient après l’appel formulé par la défense du journaliste après sa condamnation le 25 décembre, à une année de prison ferme par le tribunal de Bab el Oued pour attroupement, incitation à un attroupement non armé, outrage à fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions et rébellion.

D’après des témoins, le procureur a rejeté ce mercredi matin tous les arguments formulés par les avocats de Adlène Mellah, le verdict est attendu en milieu d’après-midi.