Abdellah Benmenni (capitaine de l’EN de handball) à Casbah Tribune : « On ne voulait pas rater notre entrée »

Contacté à la fin de la rencontre face au Cameroun remportée, ce mercredi, par les Verts (31-23), en ouverture de la CAN 2018 au Gabon, le capitaine et gardien de but de l’équipe nationale de handball, Abdellah Benmenni, s’est livré à nous.

Quelles sont vos impressions suite à votre victoire sur le Cameroun ?

Dans une grande compétition, un premier match est toujours difficile, on ne voulait absolument pas rater notre entrée, on avait une grosse pression sur les épaules. On a bien débuté la rencontre et c’est ce qui nous a permis de creuser l’écart, déjà rien qu’à la mi-temps nous étions à six points de différence. Certes, on a eu un petit passage à vide mais on a bien gérer grâce justement à cet écart qu’on avait pris. Moralement on est biens, et on pense déjà au match de demain face au Gabon.

Vous avez arraché une victoire en dépit du manque de préparation…

Quand on est arrivés au Gabon, on s’est réuni entre joueurs et on s’est dit qu’on devait laisser tous les problèmes à Alger et se donner à fond pour ne pas avoir de regrets. L’histoire du handball algérien nous oblige à donner le meilleur de nous même.

Comment s’annonce le match de demain face au pays hôte ?

Et bien ça sera difficile face à l’équipe du pays organisateur, il y aura une grosse pression dans la salle avec le public et tout, mais on aura l’occasion de les voir à l’œuvre ce soir, pour se faire une meilleure idée de leur niveau.

Etes-vous optimistes pour la suite du parcours ?

On gère match par match, pour le moment on pense uniquement au match face au Gabon car il est très important pour nous.