68000 Dollars le match! Football et corruption en Algérie : La BBC dévoile tout

La BBC, vient de publier sur son site internet une vidéo dans laquelle on peut voir une représentation « cartoon » de l’état du football algérien, il s’agirait ici d’une enquête menée depuis 3 ans par la BBC Arabic, ou des arbitres, des présidents de clubs, mais aussi des joueurs ont été approchés et interrogés  sur la question de la «corruption au sein du football algérien »

La vidéo est intitulée: Whistle-blowers, ce qui, traduit, donne un subtile jeu de mots entre « Les arbitres » et « les dénonciateurs »… Voici ce qu’elle révèle:

La corruption prend place en général à partir de la deuxième partie de la saison, ou pratiquement chaque semaine connait son lot de magouilles…

On peut voir dans cette première partie de vidéo des passages TV des médias algériens qui ont abordés la question, ou des témoignages de joueurs et de personnes proches du cercle footballistique. (à Partir de 1m50). (Les visages sont floutés).

Plus loin dans la vidéo, on fait connaissance avec ceux qu’on appelle « les intermédiaires », ou « les faiseurs de matchs » leurs identité a été cependant cachée, pour leur protection, nous apprend le journaliste.

Voici le témoignage d’un agent intermédiaire :

« La saison de ‘corruption’ commence en Février, et c’est la que mon travail commence… déclare-t-il avant de poursuivre : « les politiciens veulent garder un semblant de paix sociale, garder la population occupée, et obnubilée par le football, et les supporteurs veulent voir leur équipe gagner, et dans les deux camps, il y a des hommes de pouvoir susceptible de faire basculer les résultats comme ils l’entendent… moi je suis un intermédiaire, j’ai les contacts qu’il faut pour réaliser cela, les équipes commencent à me contacter en Février pour savoir l’état d’esprit des présidents de clubs et autres arbitres avec qui je suis en contact… certains intermédiaires préfèrent travailler directement avec les joueurs, moi, je n’aime pas ca, j’en ai vu beaucoup qui ont tout perdu à cause de ca… » Il poursuit en décrivant la méthodologie et le déroulement des opérations, à ce propos, il déclare :

«  J’ai été approché par une personne souhaitant que son équipe ne soit pas en zone de relégation, je devrai donc négocier avec une équipe jouissant d’un bon nombre de points, pour qu’ils acceptent de perdre… je les contacte, nous nous retrouvons alors dans les zones les plus reculées de la ville, car se sont des personnalités publiques et facilement reconnaissables, quand nous nous sommes mis d’accord, je commence mes appels, en me basant sur une sorte de « Grille tarifaire », ainsi:

  • Pour une victoire, le prix est de 8 millions de dinars, soit 68000 Dollars
  • Un penalty coute entre 1 et 2 millions de dinars, soit entre 8000 et 17000 Dollars, et encore ce n’est pas garanti…

« Cela marche mieux en deuxième division »,  Dit-t-il avant d’enchainer : «  et ne croyez pas que cela s’arrête ici, la corruption touche aujourd’hui même les jeunes catégories… »

Dans la dernière partie de la vidéo, on peut constater le témoignage d’un arbitre expliquant que la corruption a eu raison de lui, car il ne pouvait s’en sortir autrement.

Lien de la video:

https://www.bbc.com/news/av/world-africa-45551535/i-can-fix-a-top-algerian-football-match-for-68000