6 février, journée mondiale sans téléphone portable

Le monde célèbre en ce 6 février la journée mondiale sans téléphone portable. Une journée qui est en fait est un ensemble de trois jours pendant lesquels, selon son promoteur, l’écrivain français Phil Marso, le public est invité à réfléchir à l’usage qu’il fait des téléphones portables. Son audience n’est pas connue. Limitée au 6 février lors de sa création en 2001, elle s’étend désormais du 6 au 8 février.

Le taux de pénétration et d’utilisation du smartphone est en forte croissance en Algérie selon Jumia, le leader du e-commerce en Afrique, qui a présenté récemment le Livre Blanc, l’Algérie Mobile 2017. L’étude a été réalisée nous rappelle le journal Liberté en parallèle dans les 15 pays africains où Jumia opère actuellement, à savoir le Maroc, la Tunisie, l’Égypte, le Nigeria, le Kenya, l’Éthiopie, le Mozambique, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Rwanda, l’Ouganda, la Tanzanie et le Sénégal. Sacha Poignonnec, cofondateur et co-CEO du groupe Jumia, estime que “le secteur du mobile en Algérie continue d’ouvrir la voie à l’innovation”.