10 ans de prison ferme contre Anis Rahmani

Le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs a requis aujourd’hui, une peine de 10 ans de prison ferme assortis d’une amende de 100 000 dinars contre le PDG du groupe médiatique Ennahar, Anis Rahmani, dans l’affaire du colonel Ismail.

Anis Rahmani, actuellement en détention à la prison de koléa, a été arrêté le mois de février 2020 par le brigade de gendarmerie nationale de Bab Djdid à Alger.

Il est poursuivi dans plusieurs affaires : « outrage à corps constitué » et « atteinte à la vie privée », « obtention d’avantages.. » et de « détention de comptes bancaires à l’étranger ».

Anis Rahmani (de son vrai nom Mohamed Mokadem) et sa femme Souad Azzouz ont déjà écopés d’une peine de six mois de prison ferme assortis d’une amende de 50 000 DA dans l’affaire qui concerne une plainte déposée par le directeur du magazine « Echorouk El Arabi » Fodil Yacine.