Hommage : Cela s’est passé un 14 octobre 1993, assassinat de Mustapha Abada

Il y a 25 ans jour pour jour, Mustapha Abada ancien directeur général de la télévision, mourrait sous les balles du terrorisme fanatique prés de son domicile à Aïn Taya, un 14 octobre 1993, c’était le deuxième meurtre qui touchait les journalistes de la télévision, après celui de Rabah Zenati (ENTV), et le septième qui touchait la sphère journalistique algérienne …

Récit :  

 Cela s’est passé un 14 octobre 1993, assassinat de Mustapha Abada

Cela faisait un mois que Mustapha Abada n’occupait plus le poste de directeur de la télévision algérienne, lorsqu’il fut lâchement assassiné.…

Lire la suite

Disparition du Journaliste Saoudien Jamal Khash: L’étau se resserre contre Ryad

L’étau se resserre contre Ryad dans l’affaire du journaliste Saoudien Jamal Khashoggi qui avait  disparu après s’être rendu au consulat saoudien d’Istanbul le 2 octobre, sans jamais en sortir (d’après sa fiancée qui l’attendait dehors)

Mevlut Cavusoglu, ministre des Affaires étrangères de Turquie : « L’Arabie Saoudite doit coopérer, en particulier en laissant procureurs et les experts pénétrer dans le consulat.…

Lire la suite

الأفافاس يفصل النائبة سليمة غزالي

 ذكرت مصادر إعلامية اليوم أن حزب القوى الاشتراكية الأفافس قام بفصل النائبة عن الحزب في الجزائر  العاصمة  سليمة غزالي.

وفصل حزب القوى الاشتراكية الصحفية سليمة غزالي  بسبب مقال لها على موقع كل شيء عن الجزائر حول التغيرات التي مست وزارة الدفاع الوطني مؤخرا .…

Lire la suite

JIPA 2018 : Une première journée réussie

Les journées internationales de philosophie d’Alger qui ont débuté hier à l’Institut Français d’Alger, entament aujourd’hui la deuxième et dernière journée dédiée à cette rencontre autour du thème la « violence »

Une première journée riche en  débats, et échanges entre intervenants, constitués de docteurs et chercheurs en philosophie, et ceux qui ont décidé de venir et de prendre part à cette initiative, dont le but est de confronter les citoyens de notre société  à des questions fondamentales, comme la violence.…

Lire la suite

Energie : Plusieurs projets pour booster les investissements dans les régions frontalières

Dans un discours prononcé lors de la rencontre nationale sur l’aménagement et le développement des zones frontalières, organisée au Centre international des conférences (CIC), Abdelatif Rahal (Alger) par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire sous le slogan « L’aménagement et le développement des zones frontalières: priorité nationale », Le ministre de l’énergie Mustapha Guitouni a déclaré que son département a lancé plusieurs projets énergétiques dans les domaines d’exploitation du pétrole ou du gaz et des énergies renouvelables afin de booster la dynamique des investissements dans les régions frontalières, il avait annoncé ceci : « L’Algérie a réalisé plusieurs investissements dans des pays voisins tels que la Tunisie, la Libye, le Niger et le Mali et exploite plusieurs champs dans ces pays à travers la société Sonatrach, afin de redynamiser les investissements dans les régions frontalières qui disposent de fortes capacités qu’il y a lieu d’exploiter », avant d’ajouter : « Après l’alimentation en électricité, l’Algérie devrait alimenter la Tunisie en gaz naturel (Sakiet Sidi Youcef), tandis que la Libye sera alimentée en électricité avant fin 2018, ce qui permettra de créer plusieurs projets d’investissement dans les wilayas frontalières algériennes »

Lire la suite

Un programme spécial de développement en faveur des wilayas frontalières

La présidence a consacré « un programme spécial de développement » en faveur des wilayas frontalières, a annoncé samedi le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui Intervenant à l’ouverture des travaux de la rencontre nationale sur le développement des zones frontalières au Centre international des conférences (CIC).…

Lire la suite

وفاة الفريق أحمد بوسطيلة القائد السابق للدرك الوطني

توفي اليوم الاحد الفريق أحمد بوسطيلة ،القائد السابق للدرك الوطني عن عمر ناهز 74 عاما بالعاصمة الفرنسية باريس .

 أحمد بوسطيلة كان قائدا لجهازالدرك الوطني  لمدة 15 سنة (2000 الى غاية 2015)، وفي 05 جويلية 2015 تقلد رتبة فريق ليحال على التقاعد في 10 سبتمبر من نفس السنة

وكان الفريق أحمد بوسطيلة يتعالج في العاصمة الفرنسية باريس حيث كان يعاني من مرض عضال.…

Lire la suite