La Chambre d’accusation près le tribunal de Bir Mourad Raïs s’est réunie ce dimanche pour statuer sur l’affaire du journaliste Saïd Chitour, et à décidé de renvoyer l’affaire devant le Tribunal criminel.

D’après les avocats Miloud Brahimi et Khaled Bourayou, le chef d’inculpation a été retenu et ils doivent attendre désormais de prendre connaissance de l’arrêté du tribunal pour savoir s’ils pourvoient en cassation ou pas.

« Une telle décision ne peut-être prise qu’après consultation de la famille de Saïd Chitour », nous a affirmé ce dimanche soir Me Khaled Bourayou.

Cette décision de la justice tombe comme une sentence pour les proches du journaliste, qui restera donc en prison avant que le Tribunal criminel ne planche sur son cas, une démarche qui peut prendre plusieurs mois.

Saïd Chitour, incarcéré depuis le 5 juin dernier, est poursuivi en vertu de l’article 65 du Code pénal qui prévoit la « réclusion perpétuelle pour quiconque, dans l’intention de les livrer à une puissance étrangère, rassemble des renseignements, objets, documents ou procédés dont la réunion et l’exploitation sont de nature à nuire à la défense nationale ou à l’économie nationale ».