Esclavage en Libye : Macky Sall appelle à des sanctions

Le président sénégalais Macky Sall a dénoncé à Abidjan, la vente de migrants africains en Libye prônant des sanctions, rapporte BBC Afrique.

Selon lui, le « Sénégal restera mobilisé dans toutes les instances internationales, y compris le prochain Sommet Union africaine-Union européenne(…)Il faut que les auteurs et complices de ces actes inqualifiables soient traduits en justice et leurs réseaux criminels démantelés ».

Le chef de l’Etat sénégalais a rappelé que le Sénégal a officiellement condamné cet acte odieux.

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères a convoqué le chargé d’Affaires de la Libye à Dakar pour lui notifier « la réprobation du Sénégal », rappelle BBC Afrique.